Échafaudeur

Fiche métier Échafaudeur

Mon métier

Ouvrier qualifié, il réalise les différentes opérations liées au montage, à la modification et au démontage d’un échafaudage quelque soit le type de matériels et de structures (planchers, profilés, échelles, portillons…) tout en tenant compte de l’environnement de travail.

Il connaît les éléments de réglementation et les règles professionnelles de montage et démontage. Suivant ses compétences, il effectue des prises de cotes, établit les plans de montage via des notes de calcul, ou bien encore, utilise une procédure de montage et les modes opératoires spécifiques aux chantiers. Il valide et atteste de la conformité des échafaudages avant utilisation et intervient dans tous les lieux et environnements nécessitant la pose d’un échafaudage (capacité, grande hauteur…).

Il intervient souvent avant les autres corps de métier lors des opérations de maintenance pour leur permettre d’atteindre le matériel et, dès l’intervention achevée, pour démonter les échafaudages.

Conditions d’exercice et aptitudes

  • Disponibilité,
  • Mobilité sur les différentes centrales nucléaires,
  • Respect des règles de sécurité et de sûreté,
  • Habilitations mécaniques et électriques,
  • Facilités dans l’utilisation des outils informatiques,
  • Aptitudes spécifiques selon les postes : travaux sous rayonnements ionisants, travaux en hauteur, à la chaleur, en espaces confinés, port d’équipements de protection individuelle spécifiques…,

Qualités requises

  • Précision, rigueur,
  • Esprit d’équipe,
  • Sens de la communication,
  • Réactivité,
  • Attitude interrogative.

Rémunération

Elle est fixée a minima suivant la convention collective de l’employeur. La disponibilité et la mobilité font l’objet de compléments de rémunération. Le salaire brut mensuel est donné à titre indicatif, sans aucun engagement :

  • débutant de 1 700 € à 2 000 €.
  • confirmé de 2 000 € à 2 500 €.

Formation et expérience

Il n’y a pas de diplôme exigé pour un monteur ou chef d’équipe, le recrutement étant basé sur la capacité à travailler en hauteur et en équipe. Une première expérience en intérim dans le métier ou dans la manutention peut convenir. Pour le métier de technicien de conception ou de bureau d’étude, les diplômes ci-dessous peuvent être requis :

  • CAP/Bac professionnel Métallerie, Maintenance industrielle, Bâtiment,
  • BTS Mécanique,
  • Des formations d’adaptation à l’emploi et des actions de formation continue fréquentes et systématiques sont également dispensées dans les entreprises. L’obtention d’un Certificat de qualification professionnelle (CQP) dans le domaine monteur échafaudeur est possible.

Perspectives d’évolution

Avec son expérience, un monteur échafaudeur peut évoluer vers des chantiers plus complexes (échafaudages suspendus…). Après quelques années d’expérience, l’évolution est possible vers un poste de chef d’équipe puis de chef de chantier.

Suivant l’expérience et la formation de départ, 5 niveaux de qualification sont définis :

  • L’aide-monteur d’échafaudage,
  • Le monteur d’échafaudage,
  • Le chef d’équipe,
  • Le technicien de conception,
  • Sa fonction peut être complétée avec la réception, le contrôle de conformité et la vérification des échafaudages.

Télécharger cette fiche métier (PDF)

Consulter / Télécharger la fiche métier

Vidéo

Lien vidéo


Formation dédiée

www.echafaudage-coffrage-etaiement.org

Qui recrute ?

Voir qui recrute


Offres d'emploi dédiées

Voir les offres d'emploi

À découvrir également

Partenaires

  • 1