Monteur en isolation thermique (calorifugeur)

Fiche métier Monteur en isolation thermique (calorifugeur)

Le monteur en isolation thermique (également appelé calorifugeur) pose ou retire des matériaux isolants sur des tuyauteries, cuves, appareils… pour les protéger de l’environnement extérieur et éviter les pertes ou les gains de chaleur. Il intervient souvent avant les autres corps de métier, lors des opérations de maintenance, pour leur permettre d’atteindre le matériel sur lequel ils doivent travailler et, dès l’intervention achevée, pour remettre en place le calorifuge.

Il peut être amené à poser ou à appliquer les calorifuges qu’il a réalisés en atelier, à tracer, à pré-fabriquer et à assembler les tôles de protection. Comme il intervient souvent en hauteur, une coopération avec les échafaudeurs est très courante et ils doivent, ensemble, respecter les règles de sûreté et de sécurité.

Conditions d’exercice et aptitudes

  • Disponibilité,
  • Mobilité sur les différentes centrales nucléaires,
  • Respect des règles de sécurité et de sûreté,
  • Aptitudes spécifiques selon les postes : travaux sous rayonnements ionisants, travaux en hauteur, à la chaleur, en espaces confinés, port d’équipements de protection individuelle spécifiques...,
  • Habilitations électriques et mécaniques,
  • Bonne condition physique,
  • Capacité à se représenter dans l’espace et à construire un objet,
  • Compréhension des phénomènes physiques (thermique notamment),
  • Capacité au travail des métaux (tôle), au travail avec des outils portatifs ainsi qu’avec des machines (cintreuse, plieuse...),
  • Savoirs de base en dessin industriel,
  • Facilités dans l’utilisation des outils informatiques.

Qualités requises

  • Bonnes aptitudes manuelles,
  • Capacité à bien communiquer et à analyser les risques liés à l’intervention,
  • Rigueur, minutie, logique,
  • Esprit d’équipe,
  • Attitude interrogative.

Rémunération

Elle est fixée a minima suivant la convention collective de l’employeur. La disponibilité et la mobilité font l’objet de compléments de rémunération. Le salaire brut mensuel est donné à titre indicatif, sans aucun engagement :

  • débutant de 1 800 € à 2 200 €.
  • confirmé de 2 200 € à 2 750 €.

Formation et expérience

  • CAP dans les domaines techniques (avec une préférence pour la chaudronnerie et la métallerie),
  • Bac professionnel ou BTS en maintenance ou autres domaines techniques,
  • La profession a crée une filière de formation pour accompagner les salariés tout au long de leur carrière en proposant plusieurs niveaux de maîtrise du métier, chacun correspondant à une formation et à un Certificat de qualification professionnelle (CQP) « Monteur isolation thermique industrielle » niveaux 1,2 et 3.

Toutefois, sans diplôme, vous pourrez être formés en interne par votre employeur. Une première expérience dans la maintenance industrielle ou la chaudronnerie peut convenir.

Perspectives d’évolution

La spécialisation de montage en isolation thermique (calorifugeur) nécessite un apprentissage. Suivant son expérience et sa formation initiale, il peut travailler sur des chantiers plus complexes, et, après quelques années d’expérience, évoluer vers un poste de chef d’équipe ou de chef de chantier, ou encore vers un poste en atelier comme tôlier-traceur.


Télécharger cette fiche métier (PDF)

Consulter / Télécharger la fiche métier

Vidéo

Lien vidéo


Formation dédiée

www.snisolation.fr

Qui recrute ?

Voir qui recrute


Offres d'emploi dédiées

Voir les offres d'emploi

Partenaires

  • 1